Entretien avec le Ministre Dussey sur la participation des OSC africaines aux négociations ACP-UE

Une délégation de la société civile africaine, conduite par le  Secrétaire Permanent de l’Observatoire Ouest Africain des Migrations, M. Samir ABI, a été reçue ce mardi 30 juillet 2019 à Lomé (Togo) par le  Ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et des Togolais de l’Extérieur, le Professeur Robert Dussey. La délégation était mandatée par les Organisations de la Société Civile (OSC) africaines pour échanger avec le Ministre Dussey en sa qualité de Négociateur en Chef du Groupe Afrique Caraïbe Pacifique (ACP) sur l’Accord ACP – Union Européenne Post-Cotonou. L’entretien a eu lieu en présence de M. Safiou RADJI, Expert de l’Union Africaine sur la Migration et la diaspora, responsable de l’appui technique au groupe ACP sur le volet migration de l’accord Post-Cotonou.

A l’entame de la rencontre, le Secrétaire Permanent de l’Observatoire Ouest Africain des Migrations a fait le point au Ministre de la récente mission de plaidoyer menée par un groupe d’acteurs de la société civile africaine à Bruxelles. La mission qui s’est déroulée à la mi-juillet a permis aux OSC africaines et européennes de rencontrer des responsables du Service d’Action Extérieur de l’Union Européenne (EEAS), de la Direction Générale du Développement de la Commission de l’Union Européenne (DG DEVCO), de la Direction Générale du Commerce de la Commission Européenne (DG Trade), des Ambassadeurs africains en poste à Bruxelles et le Secrétariat du Groupe ACP. A la suite de cette mission les acteurs de la société civile africaine ont exprimé le souhait de prendre une part active au côté des représentants des Etats africains au processus de négociation du pilier Afrique-Union Européenne de l’accord devant remplacer l’accord de Cotonou. Un courrier avait été adressé en ce sens par les OSC africaines au Ministre Dussey pour solliciter ses bons offices.

Le Ministre Dussey a exprimé sa satisfaction de voir la société civile africaine se mobiliser sur les négociations de l’Accord Post-Cotonou. Il a souligné que cette démarche de la société civile africaine arrive au bon moment car les négociations autour du pilier Afrique-Union Européenne de l’Accord Post-Cotonou doivent démarrer dans les prochaines semaines. Fidèle aux principes définis dans l’Accord de Cotonou sur la participation de la société civile, le Ministre s’est dit ouvert à toutes les contributions que la société civile africaine souhaite apporter pour alimenter les négociations. Il s’est dit disposé en ce sens à offrir un espace pour que la société civile africaine puisse se concerter à Lomé dans la deuxième quinzaine du mois d’octobre afin d’échanger et adopter un document de position qui pourra être mis à profit par les représentants des Etats africains lors des négociations.

Samir ABI, au nom de la délégation, a tenu à remercier le Ministre pour la grande ouverture manifestée à l’endroit de la société civile africaine et a pris l’engagement de rendre compte des suites de l’entretien aux OSC africaines afin que la rencontre du mois d’octobre à Lomé soit des plus fructueuses.

Fait à Lomé le 30 juillet 2019

Au nom de la délégation de la société civile africaine

Samir ABI

Secrétaire Permanent de l’Observatoire Ouest Africain des Migrations

Nous suivre sur :

Leave a Comment